Note conceptuelle: Assurer un développement économique stable des zones côtières d'Afrique Centrale dans un contexte de changement climatique


Author(s) Berque
Summary La République du Congo a demandé l’assistance de l’UNESCO/COI pour le développement d’un projet sur l’érosion à Pointe Noire et dans la sous-région. Le Congo a également obtenu l'adhésion officielle du Cameroun et du Gabon pour une approche régionale du problème. Les coûts de l’érosion côtière en Afrique Centrale, qui atteignent déjà des proportions inquiétantes, seront exacerbés dans un futur proche par les changements climatiques et environnementaux, ainsi que l’aménagement rapide du littoral. Les risques iront croissant sur les moyens de subsistance et la sécurité dans la zone côtière. Le problème est considéré en trois parties : l’étude des causes et solutions, la prévision des effets sur le long terme du dérèglement climatique, et l’ingénierie d’interventions pour limiter la perte d’infrastructures et sites sensibles.
Doc Type Other
Status Pending
This document is
in the list(s):
IOC Capacity Building [view list]

Download

English
(v1.0, 31 KB)
French
(v1.0, 30 KB)


Group(s): Capacity Development
Created at 10:45 on 4 Sep 2008 by
Last updated at 10:47 on 4 Sep 2008 by

Search

Subscribe to our Mailing List

Members

Go to top